Confitures et fruits

Note : le contrat filant ou glissant est un contrat sous forme d’engagement via une cagnotte auprès du producteur.

Quelques mots.

Marion s’attache à faire revivre de vieux vergers abandonnés en sauvant les vieux arbres et en y réimplantant de nouveaux arbres ou des petits fruits.
Pour fertiliser et entretenir ses vergers, elle possède aussi un petit troupeau de brebis de race « Thônes et Marthod », race savoyarde en voie de disparition et quelques ruches viennent animer le tout.
Elle maîtrise donc toute la chaîne de production de ses confitures et gelées.

Contrats

EARL Meyer

Quelques mots. 

C’est avec passion et respect de l’animal que Denis élève ses porcs. 

Ses animaux sont nourris avec les céréales qu’il cultive lui-même sur une centaine d’hectares qu’il vient de convertir en agriculture Biologique.
La technique culturale employée, le semis direct sans labour et la mise en place de couverts végétaux entre chaque culture, permet de ne pas déstructurer la terre et favorise ainsi tous les insectes et autres petits animaux qui fourmillent dans les champs. Les champs sont fertilisés avec le fumier des porcs car les animaux sont élevés sur paille (produite sur la ferme). 


Dans les bâtiments d’élevage, les porcs évoluent librement dans de vastes cases paillées quotidiennement.

C’est au bout de 6 mois d’élevage que les animaux sont abattus (abattoir de Cosne-sur-Loire) et découpés par notre boucher (SARL Goyard à Sully-sur-Loire).

Composition du colis : 1 rôti, 1 rouelle, un morceau de poitrine fraîche, 1 jarret, 1 palette ou un morceau d’épaule, des saucisses, des côtes 1ères et échines (le nombre de morceaux peut varier légèrement d’un colis à l’autre selon les commandes et le poids des porcs).

Les colis sont vendus en caissette carton et les morceaux emballés individuellement sous kraft ou sous film avec supplément (sauf pour les côtes et saucisses emballées par lot).

Présence : 1 fois par mois.

Contrats

Ferme aquacole de Crisenon

Située dans la vallée de l’Yonne, entre Auxerre et Avallon, la ferme aquacole de Crisenon élève des truites et des ombles bio sur eau de source.
Cette pisciculture artisanale est une des rares en France à être intégralement alimentée par une eau de source, d’une qualité exceptionnelle ainsi que d’une température constante de 12 degrés et d’un débit moyen de 400L par seconde.
Le label bio implique un cahier des charges rigoureux, des contrôles réguliers par un organisme certificateur, comme la qualité de l’alimentation des poissons (pas d’OGM ni de farines animales terrestres), et la non-utilisation de produits phytosanitaires, dangereux pour le milieu naturel.

Présence : 1 fois tous les 2 mois.

Site web : http://www.fermeaquacoledecrisenon.com/

Contrats

Ferme du bois Ramard

La ferme du Bois Ramard est située sur la commune de Charny, sur le plateau dominant le village dans la direction de Prunoy/La Ferté Loupière.
Fabien était producteur laitier sur Dixmont, il est venu s’installer à bois Ramard en 2008.
L’ancien propriétaire cultivait des pommes de terre qu’il proposait déjà en vente directe et pratiquait une agriculture proche du bio.
Fabien est installé sur une surface d’environ 120 ha dont 48 sont en bio et 70 en dernière année de conversion bio.
Il cultive plusieurs variétés de blé et du seigle destinées à être transformées sur place en farine pour son activité boulangerie. Il utilise ses propres semences issues des récoltes précédentes.
Il produit également des céréales destinées à l’alimentation animale et des pommes de terre bio (environ 20 tonnes suivant les récoltes) qu’il propose en vente directe à la ferme.
Fabien amende ses terres avec du compost qu’il élabore lui même à partir des déchets végétaux de la ferme et de fientes d’animaux qu’il achète.
Il élève également des poules pour utiliser les œufs à la confection des brioches.

L’activité boulangerie :
le fournil est équipé de deux fours (1 grand et un plus petit). Ils sont chauffés par un système tubulaire contenant de l’eau depuis une chambre de combustion maçonnée dans laquelle un brûleur au fuel apporte
l’énergie.
Fabien n’a pas suivi de formation de boulanger, il s’est formé « sur le tas » avec la collaboration à ses débuts d’un ouvrier boulanger. Il entretien un levain et utilise parfois de la levure pour l‘élaboration des son pain.
Hormis la farine issue de l’agriculture biologique ou en conversion, les ingrédients (sel- levure- graines) entrant dans la fabrication de son pain ne le sont pas tous. Sa production boulangère ne peut de ce fait être certifiée Bio. Fabien souhaite parvenir à cette qualification dans l’avenir.
Il réalise quatre fournées par semaine (les jeudi – vendredi – samedi et dimanche) ou est fabriquée une belle variété de pains, boules, baguettes, brioches.

 

Contrats

GAEC Thibault

Quelques mots.

L’objectif des deux frères qui constituent le GAEC a toujours été de produire et fabriquer leur propre farine. Ils exploitent ensemble les 235 hectares des terres qui se situent sur Michery et les villages environnants.
Converti en bio à partir de 2001, ils maîtrisent toutes les étapes de productions : des semences à la vente de farine ou de produits dérivés comme des pâtes en passant par l’élaboration de la farine.
Toujours en réflexion pour améliorer leur production, ils n’hésitent pas à mettre en place leur propres outils pour le tri des grains, à travailler sur des traitements alternatifs ou sur des semences plus adaptées à leur terroir.

Ils cultivent un large éventail de diverses céréales : blé, seigle, avoine, grand épeautre, petit épeautre, ainsi que le sarrasin et des légumineuses comme les lentilles, les pois et la luzerne. Cette diversité leur permet de pratiquer une bonne rotation des cultures et de faire face aux caprices de la météo et des saisons.

Ils ont investi

dans l’installation d’un moulin performant qui leur permet de fabriquer un grand choix de farines.

Présence : tous les 2 mois.

Contrats

Jardin des Frémaux

Jean distribue des paniers de légumes, toutes les semaines.
Il a repris la ferme familiale en 2013, fort d’une expérience en bio depuis la création de l’exploitation en 1997.
Au delà, d’une passion, c’est tout un savoir-faire qui est mis en oeuvre pour fournir avec régularité et diversité les paniers de notre AMAPP.

Une idée de nos paniers de légumes.

Pensez à prendre votre panier.
Vous pouvez aussi ramener les élastiques et les sachets en papier des distributions précédentes, ils seront réutilisés.

Page Facebook : https://www.facebook.com/jardin.fremaux

L’Yonne Républicaine – 7 avril 2016 – Made in Puisaye – Maraîchers bio de père en fils à Prunoy.

Plus d’images de ce producteur, par là.

Vidéo de présentation du producteur.

Contrats

La ferme de Plénoise

La famille Ackermann de la ferme Plénoise à Charny.
Vous retrouverez Dominique aidée de ses enfants Maël et Clémentine chaque semaine.
La ferme existe depuis 1958, créée par les grands parents, et est maintenant en conversion bio depuis 1 an. Dominique a toujours pratiqué une agriculture respectueuse de l’environnement et des animaux.

 

Page Facebook : https://www.facebook.com/LaFermeDePlenoise

Contrats